Jalousie Possessivité Exclusivité

on .

Ces trois 3 mots sont intimement liés, mais en même temps, ils représentent 3 choses bien différentes. Ces 3 sentiments trouvent leurs origines dans différentes parties de notre affectif et de notre passé, mais peuvent également être différentes pour chacun d'entre nous.

images/cupidon/surmonter-jalousie-therapie-coaching-psychologueLa jalousie

Définition 1 : Sentiment d'envie envers d'autrui qui possèdent plus de gloire, de richesse, de succès, de talent, etc.

Définition 2 : Disposition anxieuse d'une personne qui aime et qui craint que la personne aimée préfère quelqu'un d'autre et soit infidèle.

La possessivité

Définition : Qui éprouve un besoin de domination excessive sur une autre personne.

Jalousie-amoureuse-maladive-mari-femmeExclusivité

Définition : Propriété exclusive de quelque chose.images/cupidon/jalousie-confiance-soi-dispute-trompe

Le lien primaire qui existe entre ces 3 sentiments, est la fusion que nous avons vécu dans notre petite enfance avec la mère. La plus grosse crainte du nourrisson entièrement dépendant de sa mère, est d'être abandonné. C'est son instinct de survie. Rapidement, le nourrisson exigera d'être le préféré de sa maman, autant à l'instar d'un petit frère ou d'une petite soeur, que dans d'autres situations où la maman porterait plus d'attention au papa, au travail, etc. Donc l'exclusivité. Plus tard, quand l'enfant recherche ses limites, une réaction trop soumise des parents lui permettra de prendre le pouvoir et de gouter à la domination sur une autre personne. La possessivité.

Ce schéma peut bien sûr être autant de fois modulé qu'il y a de personnes sur cette terre. On est jamais tout ou rien.


jalousie-rupture-separation-couple-confianceConfiance en soi

La "jalousie - Possessivité - Exclusivité - Amoureuse" est souvent basée sur cette dépendance affective à la mère, mais se complique un plus tard. En fonction de l'éducation que l'on a reçu, de la culture et du contexte social dans lequel on grandit, chacun va pouvoir construire plus ou moins de confiance en soi. Par définition, comment peut on avoir confiance en quelqu'un si on n'a même pas confiance en soi.

Définition : conscience que l'on a de sa propre valeur et dans laquelle on puise une certaine assurance.

Je sais ce que je vaut ! J'ai confiance en ma capacité de rebondir sur les échecs. J'ai définitivement coupé le cordon avec ma mère et je suis autonome. Sans être prétentieux, je vaut autant que quiconque sur cette terre. Je suis une bonne personne. Bonne à aimer, donc aimable. Alors pourquoi une personne ne m'aimerai pas pour ce que je suis ?

Lorsque deux personnes se rencontrent et se plaisent, lorsque les différents phases dont je parle dans l'article précédent sont passées, le couple se forme. Si aucun n'a falsifié sa personnalité lors de la phase de séduction, on va considérer qu'ils se plaisent vraiment. Chacun décide alors de partager sa vie ou une "tranche de vie" avec l'autre. Si chacun a vraiment choisi l'autre pour ce qu'il est, pourquoi l'un devrait-il douter de sa valeur et penser que l'autre désire aller voir ailleurs ?

Si il ou elle est avec moi aujourd'hui, c'est qu'il ou elle a un jour vu en moi quelqu'un de bien ! Si quelque chose à changé maintenant, c'est que je n'ai pas été assez attentif(ve) à l'autre et à ses attentes.

L'homme ou la femme qui ressent le désir d'une relation extra-conjugale sans jamais passer à l'acte peut par projection devenir jaloux ou jalouse de l'autre, pensant que l'autre ressent la même chose et qu'il faut donc se méfier.

Une petite particularité de ces messieurs. L'homme chasseur et séducteur dans l'âme, sais tous les moyens qu'il est capable de mettre en oeuvre pour séduire une femme. Même s'il a une grande confiance en lui, il connait donc les capacités de ses semblables masculins et se positionnera alors comme le gardien protecteur de sa femme. Bien sûr la moindre incursion d'un autre mâle dans son périmètre, ou le moindre signe de sa femme qui voudrai en sortir, serait assurément perçus comme une agression directe à sa personne et à sa capacité de monter la garde... Donc à son égo.

La possessivité

La propriété est une notion qui me hérisse vraiment le poil lorsqu'on parle de relations humaines. On peut posséderJalousie-amoureuse-maladive-mari-femme un objet, un animal, un souvenir, ou que sais-je... mais on ne peut posséder une autre personne d'aucune façon que ce soit !!! Pourtant, dans nos sociétés dites civilisées, des préceptes archaïques ainsi que des idées religieuses de toutes confessions ont décrétés par des contrats, même écrits, qu'une femme peut appartenir à un homme. Mais oui, mais oui, ceci existe encore de nos jours... Cela s'appelle : LE MARIAGE. Heureusement, tous les gens qui se marient ne le font pas pour cette raison là. Deux personnes qui s'aiment, prennent plaisir à vivre ensemble, à partager des choses, à se respecter. Y a t-il besoin d'un contrat pour ça ? La confiance règne... Dans une relation de couple vivant ensemble mais non mariés, chacun à la possibilité de partir quand il/elle veut. Personne n'est en cage, si dorée soit elle. Chacun aura alors tout intérêt à rester en permanence en phase de séduction et à respecter Mariage,liens,dépendance-affective-couplel'autre. Du coup, si l'autre reste, c'est qu'il ou elle est bien avec moi... du coup, tout va bien. Je respecte chaque jour mon contrat moral avec la personne à qui j'ai dis je t'aime ! Et chaque jour, je fais tout pour que ça dure le plus longtemps possible. Simpliste, mais ça marche très bien. Je ne suis pas contre le mariage-union, mais contre le mariage-contrat.

La jalousie est un sentiment normal. quand on aime quelqu'un, on a du mal à le voir prendre plaisir avec d'autres personnes que nous. Si par exemple un mari s'éclate au foot pendant que sa femme reste seule à garder les enfants à la maison, elle peut se dire que ce n'est pas comme ça qu'elle imaginait les choses et commencer à être jalouse d'une certaine façon, mais elle peut aussi aller le voir jouer et partager son plaisir. Pareil dans l'autre sens, l'homme doit apprendre à partager les plaisirs de sa femme sans les contrarier.

Une petite jalousie de temps en temps, peut même être interprétée par l'autre comme une preuve d'amour, en tous cas une preuve d'intérêt pour sa personne.

En clair : - Coupez le cordon une bonne fois pour toute, quitte à vous faire aider d'un pro

                     - Assurez vous de votre confiance en vous

                     - Réalisez une bonne fois pour toute qu'aucun humain ne peut posséder un autre humain

                     - Restez en permanence en phase de séduction

Et le bonheur en couple sera à votre porte.

Jalousie-possessivité-domination-exclusivité

Merci de vos commentaires ainsi que de vos critiques

A bientôt